Awkward - Pilot

Publié le par critiquesenserie

awkward-png

 

 

L'été est la période des découvertes. J'aime beaucoup cette période, elle me permet de rattraper les séries que j'ai en retard, de changer d'avis sur des séries qui ne me plaisait pas spécialement (ce fut le cas pour True Blood) et de les dévorer en plusieurs jours, de chercher d'anciennes séries terminées... D'en regarder beaucoup! Après la grosse déception qu'à été pour moi Friends with Benefits (je n'ai définitivement pas accroché, je retenterai peut-être un jour), je cherchais une série sans prétention, histoire de passer un bon moment, un petit guilty pleasure. Et je suis tombée sur Awkward, totalement par hasard.

 

 

Synopsis :

Jenna Hamilton, une adolescente invisible aux yeux de tout son lycée en devient la célébrité lorsque suite à un accident tout le monde pense qu'elle a tenté de se suicider. Elle doit gérer le fait d'être devenue "cette fille", celle qui a essayé de se tuer. Elle doit également gérer son coup de coeur pour le garçon le plus populaire du lycée, Sadie la peste qui cherche à l'anéantir, une conseillère d'orientation étrange, des parents qui ne comprennent rien et bien d'autres problèmes d'ados.

 


 

group_awkward_1272-copie-1.jpg

      "Stop being such a pussy"

 

Lorsque j'ai su que Awkward était diffusée sur MTV, je me suis fait la remarque que je n'avais certainement jamais regardé une série de cette chaîne! Teen Wolf étant sur ma liste de séries à regarder :). Le format m'a un peu fait peur : 20 minutes à hauteur d'un épisode/semaine, j'avais peur que dans chaque épisode il ne se passe pas grand chose. Et la série a réussi un pari fou. On ne le sent pas qu'il ne dure que 20 minutes. 

Ce que j'aime dans cette série et ce dès le début c'est le comique de la situation. Les tentatives de suicide ce n'est jamais vraiment drôle, c'est même un fléau chez les ados et je sens que cette série, si elle continue dans sa lancée nous parlera de vrais problèmes d'ados sous le ton comique. Le casting est relativement bien constitué, Ashley Richards (aperçue dans OTH), Beau Mirchoff (aperçu dans DH), Nikki Deloach (aperçue dans le film Love & autres drogues). 

Je cherchais de la nouveauté, du raffraichissement, avec Awkward je ne suis pas déçue. Ce que j'aime également ce sont les non stéréotypes. Matty McKibben, le playboy du lycée n'est pas si... respectueux du savoir vivre (depuis quand se renifler les aisselles à un côté sexy ?), les personnages sont hauts en couleurs, brisant un peu les codes des séries d'ados. La plus populaire n'est pas une blonde siliconée mais une jeune fille ronde, bourrée de complexe (qui ne les montre pas), des parents dingues, limite adolescents comme eux. Bref que de changement et j'avoue que cela fait vraiment du bien. La série est vraiment humoristique, elle traite de sujets sérieux de façon drôle sans les dédramatiser, il ne s'agit pas de faire une caricature, tout est dans la subtilité, et Awkward réussit bien là son pari.

Finie la première fois rêvée, romantique, avec le prince charmant, c'est dans un local d'entretien, en plein milieu d'une fête de fin de camp d'été. Sympa non ? La situation est d'autant plus drôle que notre cher Matty a l'air de vraiment s'éclater alors qu'elle vraiment pas du tout, et la situation n'en est pas triste, mais comique. Jenna ne veut pas ressembler au stéréotype de la lycéenne de base qui perd sa virginité et se retrouve enceinte et merci pour nous ce ne sera pas le cas! Malgré tout cette jeune fille est quelques peu avide de reconnaissance. En recevant une lettre cruelle lui donnant les 10 commandements pour ne plus être la fille invisible qui ne manquerait à personne si elle venait à disparaître s'en suit tout un enchaînement de péripéties qui entraînent le fameux accident vécu par tout le monde (et en premier par les parents de Jenna) comme une tentative de suicide. On découvre également l'une des deux meilleures amies : Tamara qui est juste hilarante tellement elle est fantasque, j'ai vraiment un énorme coup de coeur pour elle. Ming, la seconde meilleure amie ne fait que de la figuration, pas très intéressante je dirais. Tout l'épisode se centre sur "l'accident" de Jenna, le retour au lycée et donc celui de Matty qu'elle n'avait pas revu depuis la fameuse soirée. Notre demoiselle tient également un blog, qu'elle commente en voix off, bonne façon d'utiliser la voix off sans nous faire sentir qu'elle ne sert à rien. L'épisode est court aux vues de ses 20 minutes mais comme dit plus haut, tout s'enchaîne tellement bien et vite qu'au final un format classique de 42 minutes serait peut-être trop long. 20 minutes de sourire, même de rire, rien de prétentieux qui fait mon plus grand bonheur de sériephile.

 

 

http://www.mtv.com/onair/awkward/photos/episodes/101/fb13.jpg

 

 

Ce que j'ai aimé :

- L'humour de la série. Parler des problèmes d'ados c'est bien avec le sourire c'est mieux.

- L'abscence de stéréotypes. Finie la pom pom girl taille mannequin, fini le play boy sans défaut. Du changement agréablr.

- Les personnages. Chacun à sa particlarité tous sont bourrés d'humour. 

 

Ce que je n'ai pas aimé :

- Le format. Oui même si le format plus long (42 min) rendrait des épisodes lents, à hauteur d'un petit épisode semaine, c'est cher payé.

 

 

En conclusion, une nouvelle série estivale vraiment raffraichissante. Des personnages hauts en couleurs, bien différents des stéréotypes de lycéens de base américains. Un vrai moment de détente et de plaisir.

Publié dans Série - Awkward

Commenter cet article